Hollywood rejects acclaimed French cinema masterpieces

Hollywood rejects acclaimed French cinema masterpieces


once again thank you for seeing me about this project ajahn you said that you were the perfect person to talk to wow that’s nice and I’m gonna say how examine it’s good hello Pablo Pablo haha Kris cuter he’s following me yeah he’s he hasn’t hurt anybody this week so he’s very cute thank en so I wanted to talk to you a little bit about this project it is all you have an idealistic teacher who must confront the wrongness of inner city high school no sir he wants to genuinely help these children this film is about a young adult his growing up her she’s exploring her sexuality she falls in love with a fantastic woman named mi and the love is explosive okay we have a couple there are in their late eighties one day Anna had a stroke and her husband makes a promise that he will never put her in a nursing home we have Anna and Shousha your honor and I want a fantastic actress this is why I would love for you Liam to work in the project uh so it’s two girls right yes what are we looking for where is the action does she talk well you got these two characters who’s the villain where’s the threat my aim is to tell the truth about dying I don’t really I don’t know I I don’t know this sounds like really fat it feels like you need a little more action in here I mean what happened you know is there you know a little more drama what’s at stake here I mean we can get more I mean it’s like maybe we could have one of the children dying or Danielle one of me a guy with that work when you they turn against the money of their murders runner I assume you want this to become angel’ I shouldn’t you know it’s about something real not to be successful I think that the audiences would be excited about our characters internal fellow saying I’m not sure how you photograph the internal struggle this is about what happens when when we age when we die what are we willing to do for love nobody wants to see somebody die for an hour and a half look you’re you’re the creative person I don’t want to tell you what the bit it’s show business okay right now you got no business I don’t want to do it if you know what I don’t think you should make it I don’t see how you get this tour no offense to you like I love the fact that you came in here and you’re trying to pitch this but it’s just not going to sell nobody’s going to do this film with you it does it doesn’t make any sense do we really want to be sad for an hour and a half or yes [Music] yes different [Music] you [Music]

Only registered users can comment.

  1. I am never lived in america but i am gone do a very American thing called epic generalization in tryin to explain why thoso films would never work over there. Frist Americans seem to love guns very much so there has to be threat to aim the gun at. Second the attention span of ppl around the world has fallen to level of gold fish so the throw away minds of that world we are in need instant shots that go straight to the head and forgettable plots that don't ask any hard questions aslongs as there is boom bang and lots of cgi it is gone sell. That is why movies like the godfather network news and many others of that calibre would never financial work today. So i would say to French if you got a good thing goin on don't show it to the Americans they won't understand it. I mean you saw what happed to that French movie taxi.

  2. C'est totalement con, quand les réalisateurs parlent du projet ils en parlent surement vachement différemment et c'est l'équipe qui compte. Je comprend que pour eux ca paraisse comme du pipi de chat.

  3. La Vie d'Adèle, tu m'étonnes qu'ils en veulent pas. (En revanche ils seraient à fond pour faire une adaptation de la BD qui ressemble à quelque chose)

  4. Tellement de mauvaise foi dans cette vidéo, c'est incroyable.
    Premièrement : "des chefs-d'oeuvre" du cinéma français ? Tout ça parce qu'ils ont été primés au César ? Laissez moi rire ! Si vous vous pignolez comme des tarés sur la vie d'Adèle parce que ça représente "l'amour passionnel", sachez que moi j'ai bien senti les 4h de vide qu'on m'a proposé. 90% du film se résume à du gros plan = grosse créativité qui mérite la palme, effectivement. " mais c'est pour être au plus près des acteurs, pour les mettre dans un contexte de réalisme absolue", ouais bah ça résume très bien ce que disait le producteur : où est l'enjeu dramatique si le but c'est de montrer la vie de tous les jours? Parce que la vie de tous les jours, c'est chiant. Quand je vois une femme qui mange comme une crado une barre chocolatée et que le plan se résume à la voir, l'oeil aussi expressif qu'un boeuf et la bouche remplie de sa morve, ses pleurs et le chocolat, je me sens pas plus proche de la détresse psychologique d'une jeune femme en quête de sa sexualité, non tout ce que j'ai envie de faire c'est de lui foutre une claque et de lui dire de manger correctement. Que si elle a envie de baiser avec des femmes, rien ne l'empêche, surtout pas moi, et surtout pas la société d'aujourd'hui. Non, par contre les scènes de sexe lesbien on s'est bien fait kiffer, hein Khechiche ? Alors, plan séquence, dépravation, c'est même pas du sexe, à chaque fois c'est de la balise pure et simple. Les actrices elles-mêmes ont spécifié à quel point c'était une épreuve difficile parce que le réal était chiant. Si Khechiche voulait faire un porno, autant le faire et le dire clairement, plutôt que de foutre ça au festival de Cannes sous couvert de "c'est de l'aaaaaaaaaart". Tous les papis dans la salle ont du bien être content.
    Deuxièmement : la différence culturelle. Vous êtes sérieux ? Vous essayez de vendre des pitchs de scénar à des producteurs qui n'ont pas la même culture que vous ? Pas la même méthode de penser le cinéma ? Pas la même méthode de créer le cinéma ? Pas la même méthode de vendre le cinéma ? Faut arrêter. Faites moi marrer cinq minutes en me prouvant par A+B que le cinéma d'auteur Korréen peut faire son entrée dans les salles française. Ou mieux encore que, vu qu'il faut prendre des exemples de films de "renoms", que les films Indiens ont toutes leurs chances de faire une percée dans le cinéma français. Chacun sa culture, chacun sa vision des choses. Partager c'est bien, imposer c'est con.
    Troisièmement : Le montage qui se veut clairement du côté du présentateur. Parce que dans votre vidéo on voit très clairement que les producteurs américains sont insensibles et tournés vers le cinéma d'action, alors que cet homme qui raconte les scénar et une personne douée de réflexion et de sentiments. Un exemple de la stupidité de ce montage biaisé, c'est quand la dame demande très justement si quelqu'un voudrait vraiment être triste pendant 1h30. Déjà, l'interrompre de cette manière pour essayer de prouver qu'on a raison, ça fait juste paraître cet homme pour quelqu'un de mal éduqué et d'irrespectueux, non pas comme un fervent défenseur de la cause du cinema. Regarde cette femme qui, de par son âge, est plus proche de la mort que toi, regarde la te faire comprendre que tu es un idiot à te tourner vers la tristesse alors que tu as encore tant de choses à vivre. Te tourner vers la tristesse alors que tu dois avoir à peine plus de 30 ans, c'est complètement contre-productif, autant physiquement que psychologiquement. C'est une personne qui a vécue qui essaie de te le faire comprendre.
    Une vidéo biaisée et hypocrite, qui tente de mettre en avant un cinéma morne et engagé vers l'auto-suffisance et la bien-pensance. Tout cela en prenant ce que le cinéma français a fait de pire et en occultant que les productions américaines ont, elle aussi, produits de grands films dramatiques, philosophiques et émouvants.
    Je ne vous dis pas bravo pour cette vidéo qui sent mauvais la complaisance et la condescendance.

  5. Ouais bon des chefs-d’œuvre, bof hein. Puis quand tu veux faire financer un projet comme celui-là tu vas pas voir le mec qu'a produit Independance Day, un peu de logique.

  6. Très vrai!
    Après c'est une autre mentalité. Les ricains veulent surtout gagner des sous, pas des prix. La reconnaissance ils s'en tapent un peu; c'est pour ça que leur box-office est en dollars et pas en entrées comme le nôtre.
    Et j'aimerais bien voir un Alien, un Terminator et un Batman se faire pitcher à des producteurs français qui n'auraient jamais entendu parler de ces films…

  7. C'est quand même bizarre qu'on ne voit pas la partie où le mec dit qu'en fait il a pitché un film déjà existant qui avait la Palme d'Or. La réaction des producteurs était sûrement: "Mais qu'est-ce que j'en à foutre de la Palme d'Or? Il a rapporté combien votre film? Parce que le mien il a rapporté un peu moins de 300 millions de dollars".

  8. Why should Hollywood make French movies? The French can make those movies and those movies would still be available to a worldwide audience. The real jest of this video is French filmmakers losing out on money. That's what they're really angry about.

  9. These films probably wouldn't be made in a mainstream big Hollywood context, however if they were indie productions they probably could have a chance at being made. Then again, the originals are where its at.

  10. Parfaitement d'accord, quelle mauvaise fois.

    Film et Pitch sont deux choses tellement différentes. Pitcher est un vrai savoir qui demande beaucoup de compétences / entrainement. Je ne dis pas que le mec ne sait pas pitcher mais le peu qu'on en voit c'est des jolies phrases très littéraires qui restent bien superficielles. A des interrogations de pures dramaturgie comme threat?, Drama? etc, quelles sont ses réponses? Le plus beau des projets mal pitché ressemblera toujours à un projet de merde.

    Je remet pas en doute le fait que ce sont deux univers "economiques" très differents ( france et USA ) concernant le cinéma, il n’empêche que le montrer de cette manière est ridicule. Et pas instructif. C'est peut-être juste a cause du montage hin mais dans cette etat là ca me donne l'impression d'avoir été fait dans l'unique but de buzzer.

  11. Of course, what did you expect. This producers make commercial films for a broad audience. This french films adres another audience. To compare autor films with studio films it's as dumb as it can be.

  12. Some faggy french man that no one knows and does an awful pitch for "french master pieces" and now hollywood is the devil. I'm not saying that these jews aren't money hungry, it's just that this time it really isn't their fault.
    What french studious would get behind on doing an epic like apocalypse now if the pitch is "its about a guy going down the river in vietnam, and he's crazy but not really but yes really, lol."

  13. If you take scripts of this nature to action film directors they are going to want to tick off certain mandatories in every script and reject the ones that dont meet that criteria. You cant really make a point that all of Hollywood turns its nose up at thought provoking french films when you simply went and pitched your concept to the wrong directors. If this had gone to Sofia Coppola, Wes Anderson or another director that didnt rely on special effects and heavy action, it may have been a much different result.

  14. French Cinema>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>Hollywood super heroes movies

    I'm an American born and raised by the way!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *